Réseaux sociaux

BLOG 📰

Les gestes de premiers secours à connaître

gestes-premiers-secours

Face à une situation d’urgence lors d’un accident, le temps de réaction est déterminant pour la survie de la victime. Il est donc indispensable de promptement réagir en attendant l’intervention des services de secours. Pour ce faire, il est essentiel de maîtriser les gestes de premiers secours.

Pour vous permettre d’être apte à intervenir en cas d’urgence nous allons, dans ce guide, vous présenter les cas d’urgence les plus fréquents et les gestes de premiers secours à connaître pour y faire face.

Les gestes de premiers secours

Les gestes de premiers secours s’adaptent généralement au cas auquel on fait face. Qu’à cela ne tienne, il faut penser à appeler les secours avant de les mettre en application.

Ainsi en cas de blessure, vous devez vous assurer d’arrêter le saignement en attendant l’arrivée des secours. Pour cela, vous allez premièrement allonger la victime en position horizontale. Ensuite vous devez directement exercer une pression sur la plaie avec vos mains.

Vous devez toutefois veiller à limiter, voire à éviter tout contact avec le sang de la victime. Si malgré vos précautions un contact s’établit, il vous reviendra de nettoyer vos mains aussitôt après l’arrivée des services de secours.

À côté de ces gestes spécifiques au cas de blessures, il y a ceux qui s’appliquent à quasiment tous les autres cas. S’il vous arrive donc d’être confronté à un cas d’urgence, vous devez :

Vérifier si la victime est consciente

C’est le premier geste de premiers secours à appliquer en cas d’urgence. Pour le mettre en pratique, il vous suffit de donner des ordres et de poser des questions simples à la victime. Si cette dernière ne réagit pas, cela signifie qu’elle a perdu connaissance.

Contrôler la respiration de la victime

Ce geste s’impose dans le cas où la victime est dans un état d’inconscience. Pour contrôler la respiration de la victime, vous devez basculer sa tête en arrière et ouvrir sa bouche afin de libérer ses voies aériennes. Ensuite, vous vérifierez que son thorax se soulève et que vous sentez son souffle au niveau de la bouche et du nez.

Placer la victime en position latérale de sécurité (PLS)

La position latérale de sécurité (PLS) favorise la bonne circulation de l’air dans les voies respiratoires. Elle est destinée à une victime inconsciente qui respire. La PLS consiste à mettre la victime sur le côté, la bouche ouverte et tournée vers le bas avec les jambes et les bras formant des béquilles.

Faire des compressions thoraciques et des insufflations

Ces gestes sont requis lorsque la victime est inconsciente et ne respire plus. En attendant l’arrivée des secours, vous alternerez 30 compressions thoraciques et 2 insufflations dans le but de réanimer la victime.

Utiliser un défibrillateur automatisé externe (DAE)

Le DAE est un dispositif médical dont l’utilisation a été démocratisée en 2007. Il permet d’administrer une brève charge électrique à une victime dont le cœur présente une anomalie cardiaque. Il en existe plusieurs types dont le Zoll AED3, qui a la particularité d’être connecté. Le DAE est essentiel pour sauver des vies en cas d’urgence.

Les cas d’urgence les plus fréquents

Parmi les cas d’urgence auxquels vous pouvez faire face, il y a :

Le saignement

Il survient suite à une coupure. Le saignement est préoccupant lorsque le sang coule de façon continue ou gicle d’une blessure. Dès lors, il convient d’intervenir pour arrêter l’écoulement de sang.

L’étouffement

Dans la plupart des cas, l’étouffement chez les adultes survient lors d’un repas en communauté. Il nécessite une intervention rapide pour éviter des conséquences irréversibles.

L’arrêt cardiaque

C’est le cas d’urgence le plus redouté. Il se manifeste par une cessation de respiration de la victime. Lorsqu’il survient, chaque seconde est déterminante pour la survie de la victime. D’où l’intérêt d’agir rapidement.

Le malaise cardiaque

Il est moins préoccupant que l’arrêt cardiaque, mais nécessite tout de même une prise en charge rapide en attendant l’arrivée des services de secours.

Enfin, notez que quel que soit le cas d’urgence, vous devez toujours aérer et sécuriser les environs de la victime et appeler les secours aux numéros 15, 18 ou 112.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *